top of page
Un mot de Serge Airoldi
Lauréat du Prix Jules-Rimet Sport&Littérature 2023

 

Douze

Je savais qu’un maillot du Red Star était remis au lauréat. Avec, dans le dos, le numéro de la douzième édition.

Jadis, c’était mon numéro. Douze. Mais au rugby. Premier centre. Après avoir été ailier gauche. Onze. Douze au Football Club Auscitain. Un club de rugby, à Auch, Gers, avec un nom de football. Bref. Le club d’Antoine Dupont, de Grégory Alldrit, d’Anthony Jelonch. De hautes gloires tricolores en comparaison de moi, obscur et définitif anonyme de ce sport.

Je savais que la remise du prix se passait dans le superbe trinquet de la rue de la Cavalerie. Paris. XVè arrondissement. Un trinquet argentin, notamment sans xilo et riche de plusieurs autres différences qui le distinguent de ceux que je connais dans ma région. Les Landes.

Je savais quelques traces de l’histoire du Red Star. Je savais le destin à la fois tragique et admirable de Rino della Negra, par exemple....

Je savais deux ou trois autres choses de ce genre.

Je ne savais pas, en revanche, avant de l’avoir éprouvée, cette immense joie d’être le lauréat 2023, dans le sillage d’auteurs tels que Daniel Rondeau, Jean Hatzfeld, Lola Lafon et Fanny Wallendorf dont j’ai connu et aimé les livres avant moi primés.

Désormais, j’en sais davantage.

Merci au jury, à son président Denis Jeambar – figurez-vous qu’ils sont douze tous ensemble- , à Renaud Leblond, président de l’Association Jules Rimet Sport & Culture et à toutes celles et tous ceux qui font vivre ce prix et qui ont permis par leur choix, de prolonger la vie étonnante de Carlo Airoldi, cet impossible marathonien, héros malheureux mais magnifique de mon livre.

Serge Airoldi

 
Un mot de Denis Jeambar
Président du Jury du Prix Jules-Rimet Sport&Littérature 2023

Désigner le lauréat d'un prix littéraire s'apparente à l'écriture d'un roman. Rien de la fin de l'histoire n'est écrit lorsque les jurés se retrouvent autour d'une table pour délibérer. Depuis 2012, il en va ainsi chaque année pour les membres du Prix Jules Rimet, femmes et hommes venus d'univers différents, athlètes de haut niveau, écrivains, journalistes, tous partageant la même passion du sport et de la littérature. Cette petite compagnie hétéroclite est d'abord une assemblée de lecteurs curieux, exigeants, défendant leurs points de vue avec sérieux et allégresse. Ainsi se noue une conversation animée par le plaisir de l'échange, le désir de convaincre et le respect de l'autre. Il leur aura fallu deux heures de discussion jubilatoire pour désigner le vainqueur de cette année 2023: L'Épreuve de Serge Airoldi (Inculte Éditions). Ce roman est un voyage dans les pas d'un personnage sorti d'un poème épique. Ressuscité par son très lointain cousin, Carlo Airoldi fut un coureur de grand fond, auteur de parcours improbables, habité par le rêve de remporter le marathon des premiers Jeux Olympique modernes, en 1896, à Athènes...qu'il rallia depuis la région milanaise en courant. Dès les premières foulées de ce récit, la musique des mots et la folie de ce héros oublié que rien n'épargnera emportera les lecteurs comme les jurés du Prix Rimet. Ils ont tenu aussi à attribuer une mention spéciale à Julien Legalle pour des Écrivains et du Sport aux éditions du Volcan. Un travail remarquable sur quatorze  monuments de la littérature passionnés de sport. Comme une démonstration de la nécessité du Prix Jules Rimet.

 

Prix Jules Rimet 2023 
Serge  Airoldi, lauréat
EN VIDÉO SUR NOTRE CHAINE
  • YouTube
ACTUALITÉS

Annonce du lauréat du Prix

06/12/2023 - RedStar.fr

Interview de Julien Legalle,

mention spéciale

04/12/2023 - France Bleu Normandie

EDITION

"Diego, l'enfant de la balle"
DIEGO_l_enfant_de_la_balle_Editions_Jule

Deux mois après la mort de Maradona, le 25 novembre 2020, les auteurs et amis du Prix de littérature sportive Jules Rimet publient un recueil intitulé: « Diego, l’enfant de la balle ».

Réunissant les contributions de personnalités aussi diverses que Paul Fournel, Nicolas Baverez, Guy Boley, Denis Jeambar, François Guillaume Lorrain, Dario Levantino, Jean-Emmanuel Ducoin, Alain Gillot, Raymond Domenech, Jérôme Hallier ou Laurence Fischer, cet opus est disponible gratuitement, en numérique.

« Diego, l’enfant de la balle » propose un portrait, tour à tour, amoureux et mordant, de Diego Maradona. Des anecdotes, des chroniques et des micro-fictions qui éclairent la personnalité d’une des plus grandes stars du football mondial et racontent la place particulière que

l’argentin occupait dans le coeur du public.

Président de l’association Jules Rimet Sport et Culture, Renaud Leblond souligne la dimension éducative du projet : « Ce recueil servira de support aux ateliers d’écriture que nous proposons aux jeunes des centres de formation, notamment à l’OL et à l’OM. Pour qu’à leur tour, ils écrivent sur leurs idoles, et surtout sur eux-mêmes… ».

 

Diego, l’enfant de la balle (88 pages - Librinova / Éditions Jules Rimet)

Disponible gratuitement sur les plateformes de livres numériques

(Fnac.com, Kobo, Amazon, iBooks, Cultura.com et les Librairies Indépendantes)

Télécharger le PDF du livre          Télécharger l'ePub du livre          Télécharger le communiqué de presse

bottom of page